Page 12 - Guida della Valchisone
P. 12

In Usseaux there are five hamlets: Usseaux, the local capital, the ‘wall-paintings and bread    introduction
village’; Laux, the ‘water village’ with its little alpine lake; Balboutet, the ‘sun, sundials
and swallows village’; Pourrières the ‘Assietta village’ and Fraisse the ‘wood village’. The
human presence in the high Chisone Valley go back to prehistory (site ‘Roc del Col’ is
witness of that). The name Usseaux has probably celtic origins.
The first documented news about Usseaux dates back to 1064 when the Countess Ade-
laide founded the St. Mary Abbey in Pinerlolo giving it the lands of the high valley. Usse-
aux lived the experiences and the history of the other communities of the high Chisone
valley: the Delfinato (1091-1349), the kingdom of France (1349-1713), the dukedom of
Savoy from 1713, the wars between French and the Savoys (Assietta 1747), the French
domination again, the Napoleonic empire and then the independence wars that resulted in
the union of Italy (1861). Usseaux hamlets were also part of the Escartons (1343-1713)
and shared the presence of two communities of different faith, the Catholic one and the
Waldensian one. During the post 2nd world war period it withnessed the emigration phe-
nomenon.
Natural Parks ‘Osiera Rocciavrè’ and ‘Gran Bosco di Salbertrand’ extend partly in the
municipal territory. Infact in summer, walks, excursions on foot, mountain bike, cycling
and horse riding are possibile and don’t forget the Assietta tour! In winter you can go
pleasant walks and excursions with snow shoes. The local economy is based on tourism,
cow-breeding, agriculture and wood products. Typical local cheese production is also very
important as the ‘Plaisentif’ (the violet cheese) produced with the milk of the first days of
grazing in the mountain and then seasoned for at least 80 days.
Usseaux est le chef-lieu de cinq hameaux: Usseaux ‘hameau du pain et des trompes l’oeil’;
le Laux ‘hameau de l’eau’ avec son lac naturel; Balboutet ‘hameau du soleil, des méridien-
nes et des hirondelles’; Pourrières ‘hameau de l’Assiette’ un des plus vieux bourg d’où
part le sentier historique pour arriver à l’Assiette; Fraisse ‘hameau des forêts et du bois’.
La présence humaine dans la Haute Vallée du Cluson est très ancienne: au lieu dit ‘Roc
du Col’ on a retrouvé en 1980 des outils, de la vaisselle, des semences carbonisées de
céréales et autres qui remontent à l’âge du bronze. Le nom Usseaux a très certainement
des origines celtiques ‘uxellos’ (alto). Les premières informations documentées remontent
à 1064, quand la Comtesse Adelaïde fonda l’Abbaye de Sainte-Marie de Pignérol donnant
à celle-ci les territoires de la Haute Vallée du Cluson.
Au cours des siècles, Usseaux vécut les expériences et les évènements des autres com-
munes de la Haute Vallée: le Dauphiné (1091-1349), le Règne de France (1349-1713), le
Duché de Savoie, les guerres entre français et savoyards (bataille de l’Assiette 1747), à
nouveau la domination française, l’empire napoléonien et les guerres d’indépendance qui
portèrent en 1860, à l’Unité de l’Italie. Usseaux fit partie des Escartons (1343-1713) et
pendant des siècles cohabitent deux communautés de religion différente, catholique et
vaudoise. Dans les années 1928-1948, la commune cessa d’exister et fut rattachée à celle
de Fenestrelle; elle redevint Commune à la fin des années 1948.
Dans les années qui suivirent la seconde guerre mondiale, Usseaux vécut à nouveau le
phénomène de l’émigration (saisonnière en France ou vers les industries de la plaine). Sur
son territoire s’étendent les Parcs Naturels Régionaux Orsiera Rocciavré et Gran Bosco
de Salbertrand. Effectivement en été les promenades et les randonnées à pied, à vélo et à
cheval, sur les sentiers ou les routes militaires sont une agréable occasion pour apprécier
la tranquillité et les beautés naturelles de ce lieu. En hiver on peut également profiter de
tout cela en chaussant tout simplement des raquettes à neige. L’économie du territoire se
base essentiellement sur le tourisme, l’élevage, l’agriculture et l’artisanat du bois.
La production de savoureux fromages d’alpage est aussi renommée, comme le ‘Plaisentif’
(le fromage des violettes) réalisé avec le lait des premiers jours d’alpage, riche d’essences
de fleurs et affiné pendant au moins 80 jours.
   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17